Margarita Zires Roldán

Professeure-chercheure, Universidad Autónoma Metropolitana -Unidad Xochimilco

Thématiques

Margarita Zires Roldán

Professeure-chercheure, Universidad Autónoma Metropolitana -Unidad Xochimilco

Margarita Zires Roldán est professeure-chercheure affectée aux programmes de maîtrise en Communication sociale et de doctorat en Communication et Politique à l’Universidad Autónoma Metropolitana – Unidad Xochimilco (Mexique).

Elle a obtenu son doctorat en philosophie à l’Université de Francfort (Allemagne) dans le domaine des Études latino-américaines. Depuis 1996, elle est membre du Système National des Chercheurs du Mexique.

Entre 2019 et 2021, Margarita Zires Roldán a été Cofondatrice et Coordinatrice du Réseau pour la liberté d’expression. Contre la Violence envers les Communicateurs (https://www.redcontraviolenciacomunicadores.net/). Il s’agit d’un réseau qui milite principalement à deux niveaux. D’une part, il a pour objectif d’enquêter sur la situation de violence et des multiples menaces à la liberté de pensée et d’expression au Mexique ainsi que ses implications politiques dans la société mexicaine. D’autre part, il vise à rendre visibles — tant au niveau national qu’à l’échelle internationale — les problèmes qui engendrent ces menaces et, finalement, à soutenir les individus qui sont menacés.

Ses recherches portent principalement sur : 1) L’analyse des rumeurs sur les réseaux sociaux (notamment Twitter) dans des contextes de violence au Mexique et actuellement dans le cadre de la pandémie de la COVID 19; 2) Les études abordant les manifestations contemporaines et médiatiques du mythe et du symbole de la vierge de Guadalupe (peintures, films, vidéos, ex-voto).

Elle a également étudié l’appropriation politique du symbole de Guadalupano au sein de différents mouvements sociaux tels que le mouvement chicano, le mouvement d’Atenco (Front populaire de défense de la terre), ​​l’APPO (Assemblée populaire des peuples d’Oaxaca), ainsi qu’au sein du Mouvement des Parents des 43 élèves disparus d’Ayotzinapa. Son engagement avec ce dernier mouvement et la nécessité de dénoncer la disparition forcée au Mexique l’ont amenée à réaliser un documentaire sur l’affaire Ayotzinapa entre 2018-2020 avec des étudiants et professeurs de l’Universidad Autónoma Metropolitana – Unidad Xochimilco (Mexique) et de l’Université d’Ottawa (Marie-Christine Doran), intitulé Abriendo senderos de justicia. Sentencia y Comisión de Ayotzinapa (Paver les chemins de la justice. Pour les 43 étudiants disparus d’Ayotzinapa).

Parmi ses multiples publications en diverses langues dont, en français, « Cheminements et métamorphoses de la Vierge de Guadalupe, au sud et au nord du Rio Bravo », dans Le Mexique face aux États-Unis, trois livres se démarquent aussi : Voz, Letra e Imagen en Interacción. El rumor de los pitufos; Del rumor al tejido cultural y saber político; et La transformación de los exvotos pictográficos guadalupanos 1848-1999. Elle a également co-écrit un quatrième livre (avec Guiomar Rovira et Reyna Sánchez) qui s’intitule : Los Movimientos Sociales desde la Comunicación. Rupturas y Genealogías

Pour voir d’autres publications, visitez : https://uam-mx.academia.edu/MargaritaZires

Ce contenu a été mis à jour le 14 Décembre 2021.